COMITE REGIONAL CYCLISTE DE MARTINIQUE

36ème Tour Cycliste International de Martinique

du samedi 8 juillet 2017 au dimanche 16 juillet 2017

———-

RÈGLEMENT PARTICULIER

Article 1.  ORGANISATION : L’épreuve « TOUR CYCLISTE INTERNATIONAL DE MARTINIQUE » est organisée par le Comité Régional Cycliste de la Martinique sis, Avenue Salvador Allende, Cité Dillon, bâtiment T, Escalier 3, porte 2, BP n°1115 – 97248 Fort de France cedex 1 (Tel. 05.96.63.21.39 –
Fax : 05.96.60.05.41), sous les règlements de la Fédération Française de Cyclisme. Elle se dispute du samedi 8 juillet au dimanche 16 juillet 2017.

Article 2. TYPE D’EPREUVE : L’épreuve est réservée aux athlètes des catégories, 1ère  cat., 2ème  cat. 3ème cat. et Hommes de moins de 23 ans. Elle est inscrite au calendrier FFC 1ère cat. Hommes.  L’épreuve est classée en classe Elite Nationale (2.12.1.).

Article 3. PARTICIPATION : Conformément à l’article 2.1.005 du règlement FFC, l’épreuve est ouverte aux équipes suivantes : Elite Nationale et Fédérale Espoir, Equipes des clubs locaux et aux équipes invitées par le Comité Régional Cycliste de Martinique.

Les clubs locaux pourront se regrouper en entente de trois clubs maximums.

En ce cas, les cachets des deux ou trois clubs ainsi que la signature des deux ou trois présidents doivent figurer obligatoirement sur le bulletin d’engagement.

Les ententes entre clubs relevant du Comité Régional de Martinique et clubs extérieurs ne sont pas autorisées.

Aucune équipe de club ne pourra comprendre en son sein plus d’un coureur de nationalité ne relevant pas des pays des groupes A et B définis à l’annexe 3 du titre 1 de la réglementation fédérale (article 1.1.031 alinéa 4) et du Règlement Intérieur du CRCM, voté par les clubs à la majorité lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 13 janvier 2016.

De même, aucune équipe Régionale ou d’entente de clubs relevant de la FFC constituant ainsi une forme de sélection ne pourra comporter en son sein de coureur étranger (article 1.1.030 dernier alinéa).

Conformément à l’article 2.2.003 du règlement FFC, le nombre de coureurs par équipe est d’un minimum de 4 et d’un maximum de 6 coureurs.

Une équipe se présentant avec moins de 4 coureurs lors de la première étape se verra refuser le départ du Tour.

Chaque formation ne peut présenter qu’une équipe.

Article 4. ENGAGEMENT : Les bulletins d’engagement, dûment remplis, des équipes désirant participer au Tour de Martinique, doivent parvenir au Comité Régional Cycliste de Martinique au plus tard le LUNDI 12 JUIN 2017 à 12h00 impérativement. Le montant de l’engagement est de 350 € par équipe ; Tout bulletin d’engagement qui parviendra hors ce délai, sera purement et simplement rejeté

Article 5. PERMANENCE – REUNION DES DIRECTEURS SPORTIFS : La permanence de départ se tient, le vendredi 7 juillet 2017 de 15h à 18h30 à l’Hôtel BAMBOU à l’Anse Mitan – TROIS ILETS.

La confirmation des partants et le retrait des dossards par les responsables d’équipes licenciés se fait à la permanence de 17h jusqu’à 18h30 le vendredi 7 juillet 2017, contre présentation des licences des coureurs.

La réunion des directeurs sportifs, organisée suivant l’article 1.2.087 du règlement FFC par le Comité Directeur, a lieu le vendredi 7 juillet 2017 à 19h00 précises à l’Hôtel BAMBOU à l’Anse Mitan – TROIS ILETS, en présence des représentants de l’organisation du Collège des Arbitres, des Responsables des Services d’Assistance et des Services d’Ordre (Gendarmerie, Police).

Article 6. ORDRE DES VOITURES DES ÉQUIPES DANS LA COURSE : Il ne sera admis qu’un seul véhicule par équipe à l’échelon course, pour l’assistance technique (articles 2.3.016 et 2.3.017 de la réglementation fédérale).

Conformément à l’article 2.3.018, l’ordre des voitures des équipes dans la course sera fixé comme suit :

Pour la première étape :

  1. Les voitures des équipes représentées à la réunion des directeurs sportifs et ayant confirmé la présence de 5 partants et plus dans le délai visé à l’article 1.2.090.
  2. Les voitures des équipes représentées à la réunion des directeurs sportifs et ayant confirmé la présence de 4 partants, dans le délai visé à l’article 1.2.090.
  3. Les voitures des équipes non représentées à la réunion des directeurs sportifs, ou n’ayant pas confirmé leurs partants dans le délai visé à l’article 1.2.090

Dans chacun des groupes, l’ordre des voitures est déterminé par tirage au sort lors de la réunion des directeurs sportifs.

Pour les étapes suivantes :

L’ordre des voitures est déterminé par la place du premier coureur de chaque équipe au classement général au temps à l’issue de l’étape de la veille.

Article 7. ORDRE DE DÉPART POUR LES « CONTRE LA MONTRE INDIVIDUEL » : Conformément à l’article 2.6.023. du règlement de la Fédération Française de Cyclisme, l’ordre de départ des contre la montre individuel est l’ordre inversé du classement général au temps à l’issue de l’étape précédente.

Toutefois, le collège des arbitres peut modifier cet ordre afin d’éviter que deux coureurs d’une même équipe se suivent.

Les intervalles entre les coureurs, pour le départ des contre la montre sont décidés par le Collège des arbitres.

En application de l’article 2.4.010, chaque coureur doit se présenter pour contrôle de sa bicyclette au plus tard 15 minutes avant son heure de départ, sous peine de refus de départ.

Au moment du départ un nouveau contrôle sera effectué.

Article 8.  RADIO-TOUR : Les informations courses sont émises sur la fréquence : 3.04

Article 9.  ASSISTANCE TECHNIQUE NEUTRE : Le service d’assistance technique neutre est assuré par les Etablissements ROSETTE.

Il est assuré au moyen de : deux fourgonnettes.

Article 10. Incidents de course dans les derniers kilomÈtres : Etapes en ligne : Selon l’article du règlement de la Fédération Française de Cyclisme 2.6.027, en cas de chute, de crevaison ou d’incident mécanique dûment constaté, dans les trois derniers kilomètres d’une étape en ligne, le ou les coureur(s) accidenté(s) est (sont) crédité(s) du temps du ou des coureur(s) en compagnie du ou desquels il(s) se trouvai(en)t au moment de l’accident. Son ou leur classement sera celui du franchissement de la ligne d’arrivée.

Si à la suite d’une chute dûment constatée dans les trois derniers kilomètres un coureur est dans l’impossibilité de franchir la ligne d’arrivée, il sera classé à la dernière place de l’étape et crédité du temps du ou des coureur(s) en compagnie du ou desquels il se trouvait au moment de l’accident.

Etape en ligne avec arrivée en sommet :

Toutefois, conformément à l’article 2.6.029 du règlement de la Fédération Française de Cyclisme, les dispositions ci-dessus ne sont pas applicables en cas d’arrivée en sommet, sauf si l’incident se produit avant l’ascension. Toute discussion concernant les qualifications « arrivée en sommet » et avant l’ascension » est tranchée par le Collège des arbitres.

Article 11. MODALITÉS DE RAVITAILLEMENT : Les ravitaillements s’effectueront conformément aux articles 2.3.027 du règlement de la Fédération Française de Cyclisme.

Le ravitaillement est interdit sur les « contre la montre ».

Article 12.  DELAIS D’ARRIVÉE : En fonction des caractéristiques des étapes, les délais d’arrivée ont été fixés comme suit pour chaque étape à 25%.

……………… Conformément à l’article 2.6.032 du règlement de la Fédération Française de Cyclisme, le Collège des Arbitres peut prolonger les délais d’arrivée après consultation de l’organisateur.

Article 13. CLASSEMENTS – REPORTS : Les classements suivants sont établis conformément aux articles 2.6.013. à 2.6.018 du règlement de la Fédération Française de Cyclisme.

 

……………… Classement général individuel au temps :

……………… Le classement général individuel au temps s’obtient par l’addition des temps enregistrés par les chronométreurs dans toutes les étapes courues, compte tenu des pénalités éventuelles en temps.

En cas d’égalité de temps au classement général individuel, les fractions de seconde enregistrées lors des étapes contre la montre individuel sont réincorporées dans le temps total pour départager les coureurs ex aequo.

En cas de nouvelle égalité, il est fait appel à l’addition des places obtenues à chaque étape et, en dernier ressort, à la place obtenue dans la dernière étape disputée.

Ce classement portera attribution d’un MAILLOT JAUNE

Un trophée sera remis au vainqueur général.

Classement général par équipes :

  1. Le classement par équipe du jour s’établit par l’addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe, compte tenu des pénalités en temps.

En cas d’égalité, les équipes sont départagées par l’addition des places obtenues par leurs trois meilleurs temps de l’étape.

En cas de nouvelle égalité, les équipes sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement individuel au temps de l’étape.

  1. Le classement général par équipes s’établit par l’addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe dans toutes les étapes courues.

En cas d’égalité, il est fait application des critères suivants, jusqu’à ce qu’il y ait départage :

  1. nombre de premières places dans le classement par équipes du jour,
  2. nombre de deuxièmes places dans le classement par équipes du jour ; etc…

S’il y a toujours égalité, les équipes sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement général individuel au temps.

Toute équipe réduite à moins de trois coureurs est éliminée du classement général par équipes.

Ce classement portera attribution d’un MAILLOT ORANGE porté par le meilleur coureur classé de l’équipe leader.

Un trophée sera remis à l’équipe vainqueur finale.

Classement général individuel aux points :

Le classement général individuel aux points s’obtient par l’addition des points attribués à l’arrivée de chaque étape.

La cotation des points est la suivante :

Etapes en ligne : du 1er au 15ème coureur : 25 – 20 – 16 – 14 – 12 – 10 – 9 – 8 – 7 – 6 – 5 – 4 – 3 – 2 – 1 points.

Demi-étapes : du 1er au 10ème coureur : 12 – 10 – 8 – 7 – 6 – 5 – 4 – 3 – 2 – 1 points.

En cas d’égalité au classement général individuel aux points, il est fait application des critères suivants, jusqu’à ce qu’il y ait départage :

  1. nombre de victoires d’étapes,
  2. classement général individuel au temps.

Ce classement portera attribution d’un MAILLOT BLANC

Un trophée sera remis au vainqueur final.

Classement général individuel de la montagne :

Le classement général individuel de la montagne s’obtient par l’addition des points attribués, comme suit, au passage au sommet des côtes indiquées dans les parcours :

Côtes de 1ère catégorie : du 1er au 10ème coureur : 15 – 13 – 11 – 9 – 8 – 7 – 6 – 5 – 4 – 3 points

Côtes de 2ème catégorie : du 1er au 7ème coureur : 10 – 8 – 6 – 4 – 3 – 2 – 1 points

Côtes de 3ème catégorie : du 1er au 5ème coureur : 6 – 4 – 3 – 2 – 1 points

En cas d’égalité au classement général individuel de la montagne, il est fait application des critères suivants jusqu’à ce qu’il y ait départage :

  1. Nombre de premières places dans les côtes de 1ère catégorie,
  2. Nombre de premières places dans les côtes de 2ème catégorie,
  3. Nombre de premières places dans les côtes de 3ème catégorie,
  4. Classement général individuel au temps.

Ce classement portera attribution d’un MAILLOT BLANC A POIS ROUGES.

Un trophée sera remis au vainqueur final.

Classement général individuel combiné :

Le classement général individuel combiné s’obtient par l’addition des places aux trois classements généraux suivants : Temps – Points – Montagne.

Le vainqueur est le coureur qui totalise le moins de points.

En cas d’égalité au classement général individuel combiné, la place au classement général individuel au temps servira à départager les ex-aequo.

Ce classement portera attribution d’un MAILLOT VERT.

Un trophée sera remis au vainqueur final.

……………… Classement général individuel du meilleur jeune :

Le classement général individuel du meilleur jeune est réservé aux coureurs âgés de moins de 23 ans dans l’année.

Ce classement s’obtient selon la place de ces coureurs au classement général individuel au temps. Le vainqueur étant le coureur le mieux placé dans ce classement.

Ce classement portera attribution d’un MAILLOT ROUGE.

Un trophée sera remis au vainqueur final.

……………… Classement général individuel des points chauds :

Le classement général individuel des points chauds s’obtient par l’addition des points attribués comme suit :

Lors de chaque sprint intermédiaire : du 1er au 4ème coureur :  5 – 3 – 2 – 1 points.

En cas d’égalité au classement général individuel des points chauds, il est fait application des critères suivants, jusqu’à ce qu’il y ait départage :

1 – Nombre de premières places aux différents sprints intermédiaires

2 – Classement général individuel au temps.

Ce classement portera attribution d’un MAILLOT BLEU

Un trophée sera remis au vainqueur final.

……………… Classement général individuel de la combativité :

Le classement général individuel de la combativité s’obtient par l’addition des points attribués comme suit aux différentes étapes :

Arrivée d’étape et de demi-étape : du 1er au 3ème coureur : 8 – 5 – 3 points

Sprint intermédiaire : du 1er au 3ème coureur : 5 – 3 – 1 points.

En cas d’égalité de points au classement général individuel de la combativité, la place au classement général individuel au temps départage les exæquos.

Ce classement portera attribution d’un MAILLOT CYCLAMEN.

Un trophée sera remis au vainqueur final.

Article 14.  PORT DES MAILLOTS : Selon l’article 2.6.018 du règlement de la Fédération Française de Cyclisme, le leader de chaque classement est tenu de revêtir le maillot distinctif correspondant, sauf aux contre la montre.

Si un coureur est en tête de plusieurs classements, l’ordre de priorité pour le port des maillots distinctifs est le suivant :

1 – Maillot Jaune : Classement général individuel au temps,

2 – Maillot Blanc : Classement général individuel aux points,

3 – Maillot Blanc à Pois Rouges : Classement général individuel meilleur grimpeur,

4 – Maillot Vert : Classement général individuel combiné,

5 – Maillot Orange : Classement général par équipe,

6 – Maillot Rouge : Classement général individuel du meilleur jeune,

7 – Maillot Bleu : Classement général individuel des points chauds

8 – Maillot Cyclamen : Classement général individuel de la combativité.

Si un coureur est déjà porteur d’un maillot, son deuxième maillot sera porté par son suivant à ce classement.

Article 15.  PRIX : Les prix suivants sont attribués selon les informations détaillées concernant les prix en annexe au présent règlement particulier.

Le total général des prix distribués à l’occasion de l‘épreuve est mentionné dans le guide technique.

Article 16.  ANTIDOPAGE : Le règlement antidopage de la Fédération Française de Cyclisme s’applique intégralement à la présente épreuve.

Les contrôles antidopage ont lieu aux adresses indiquées à la page de chaque étape dans le guide technique de l’épreuve.

Article 17.  PROTOCOLE : Conformément à l’article 1.2.112 du règlement de la Fédération Française de Cyclisme, les coureurs suivants sont obligés de participer quotidiennement aux cérémonies protocolaires : remise des maillots, de bouquets, interviews de presse :

– les trois premiers de l’étape,

– les leaders des différents classements ainsi que ceux qui doivent revêtir un maillot.

Ils se présenteront dans un délai maximum de 20 minutes après leur arrivée.

En outre, à l’arrivée de l’épreuve (dernière étape), les coureurs suivant doivent se présenter au protocole final :

– les trois premiers de l’épreuve,

– les vainqueurs des différents classements annexes.

Les coureurs, sauf disposition contraire, doivent se présenter à la cérémonie protocolaire en tenue de compétition.

Article 18.  PÉNALITÉS : Le barème des pénalités de la Fédération Française de Cyclisme est le seul applicable.

Article 19.  SPONSORING : Toute équipe extérieure désirant bénéficier du concours d’un sponsor local doit obligatoirement obtenir au préalable, l’accord du Comité Régional Cycliste de la Martinique.

L’équipe qui contreviendrait à cette obligation s’exposera ipso facto à une sanction pouvant aller jusqu’au refus de départ.

Article 20.  INTERVIEWS TÉLÉVISÉES : Les interviews télévisées, aux arrivées, doivent obligatoirement se dérouler dans les espaces prévus à cet effet.

Article 21.  RÈGLEMENTATION : Pour tout ce que ne prévoit pas le présent règlement particulier, il convient de se référer à la règlementation de la Fédération Française de Cyclisme.